A une époque où la transformation du mode de vie des îles Loyauté est déjà instaurée par le Christianisme, un couple de missionnaire anglais arrive et découvre une culture qui leur est étrangère.

Cette dernière incita M. James et Mme Emma HADFIELD à connaitre les us et coutumes de la population, c’est pourquoi entre 1878 et 1920 ils rassemblèrent une collection exceptionnelle. Un travail de collecte remarquable qui permit de tisser des liens et obtenir des informations importantes sur le quotidien des autochtones à cette époque. La collection comprend des objets artisanaux tels que l’éventail, le sac à anse, le collier de perles de jade, ensuite les objets de guerre tels que la pierre de fronde, la flèche, la massue, enfin des objets vitaux tels que la gourde à clissée, la natte, l’assiette. Parmi cette grande collection d’objets, une partie fut vendue aux musées anglais et écossais et l’autre partie resta au sein de la famille.

En 2009, le petit-fils Douglas HADFIELD fit don de 102 objets au Musée de Nouvelle-Calédonie. Cette grande partie des objets fut présentée du 04 septembre 2013 au 04 février 2014 lors de l’exposition « James et Emma HADFIELD, héritage d’une mission, îles Loyauté, 1878-1920. » au Musée de Nouvelle-Calédonie. Cette exposition permit de promouvoir le patrimoine culturel de ces îles et surtout de sa population. Afin de valoriser et démocratiser les collections du musée, les objets des îles Loyauté sont régulièrement mis en avant dans l’exposition permanente du musée.