Retour à la recherche

Couteau à igname - Couteau de cérémonie - Coutea...

Désignation

Couteau à igname

Lieu :

Nouvelle-Calédonie : Pays

Matière et technique

Coquillage huître (Pinctada margaritifera)
Poil de roussette (Pteropus sp.) ; Tressage - Vannerie

Mesures

Longueur en cm : 11.5 ; Largeur en cm : 12 ; Epaisseur en cm : 2.4 ; Poids (en g) : 56 (partie a)

Identification

MNC 98.4.29 a

Objet associé

MNC 98.4.29 b Couteau à igname Collection MNC : Partie d'objet

Description :

Objet constitué de deux valves d’huître de tailles différentes (parties a et b), qui ont été polies et trouées à l’endroit de la charnière. La plus grande comporte une tresse de fibres végétales et de poils de roussette. Les deux coquilles sont maintenues par un fil de lin.

Fonctionnement et contexte

"Les objets racontent... Arts de l'échange en Océanie" 2006 par Florence Klein: Le couteau à ignames faisait autrefois partie, avec la monnaie de coquillage et la jupe de fibres, des objets d'échange les plus recherchés. Confectionné à partir de la valve d'une huître, le couteau à ignames de grande taille, irisé sur les bords, surmonté d'un cordonnet de poils de roussette, était considéré comme un objet précieux. On l'utilisait pour couper le cordon ombilical du nouveau-né et pour diviser les morceaux d'ignames à planter. S'adressant aux esprits ancestraux, l'ancien malaxait des herbes magiques dans la valve puis coupait la première igname avec le tranchant de la coquille. Symbole du cycle de la vie, de la mort et de la renaissance, l'igname est présente à chacune des étapes de la vie des Kanak naissance, adoption, intronisation, mariage, deuil... On la retrouve dans toutes les cérémonies d'échanges coutumiers. Objet tranchant, le couteau à ignames crée la rupture. Mais les rituels auxquels il est lié symbolisent l'entrée dans une nouvelle vie, celle du nouveau-né séparé du corps de sa mère, celle du semenceau d'igname, qui, une fois planté, renaîtra. Lié aux ancêtres, comme tous les objets d'échange, le couteau à ignames symbolise la transmission de la vie et des savoirs entre les générations. Cette pièce a été collectée par le Gouverneur Gustave Gallet durant son séjour en Nouvelle-Calédonie. Détaché au service topographique de la Nouvelle-Calédonie à l’âge de 22 ans, Gustave Gallet a passé l’essentiel de sa carrière sur le territoire. Il a dirigé la création des centres agricoles de Moindou, La Foa et Koné et a reçu par le Gouverneur Olry la médaille de Chevalier de la légion d’honneur pour sa participation à la répression de l'insurrection kanak de 1878-1879. Successivement chef du service des affaires indigènes puis directeur de l’Intérieur par intérim de la Nouvelle-Calédonie, il sera ensuite Gouverneur intérimaire puis Gouverneur titulaire des Établissements Français d’Océanie (actuelle Polynésie Française) de 1896 à 1902, date de sa retraite après avoir passé 30 ans en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie. Cet objet ainsi que de nombreux objets océaniens collectés par Gustave Gallet ont été achetés en 1998 par le musée de Nouvelle-Calédonie auprès de son petit-fils.

Exposition

"Yam" ADCK / Centre Culturel Tjibaou 30/04/2016 24/07/2016
"Nouvelle-Calédonie, Terre de Corail" France 2009 Aquarium de la Porte Dorée à Paris 24/11/2008 19/04/2009
"Almanach de l'Igname" Province Nord 17/08/2005 30/08/2005
"Êgu kaje - les océaniens et la mer" ADCK / Centre Culturel Tjibaou 25/08/1998 15/04/1999

Référence bibliographique :

Catalogue d'expo "Terre de Corail" Maison NC 2008
"Histoire N.C. Cycle 3", 2007, CDP, Nouméa
Calendrier du musée de NC année 2000

Date d'entrée / prise en charge du bien :

30/04/1998