Retour à la recherche

Hache de danse - Accessoire(s) de danse - Access...

Désignation

Hache de danse

Lieu :

Nouvelle-Calédonie : Pays

Matière et technique

Bois indéterminé (xylème) ; Sculpté
Néphrite (variété de jade) (roche) ; Taillé.e (pierre ou coquillage) ; Poli.e (pierre ou coquillage)
Mûrier à papier: écorce battue ; Tapa
Fil de laine (bordeaux) ; Tressage - Vannerie
Coco: fibres (Cocos nucifera - Palmae) ; Tressage - Vannerie

Mesures

Hauteur en cm : 60.5 ; Largeur en cm : 14 (pierre) ; Diamètre en cm : 6.5 (manche) ; Epaisseur en cm : 1.5 (pierre)
B.S. Longueur maximum : 60 ; B.S. largeur maximum : 15 ; B.S. Diamètre maximum : 6.5

Identification

MNC 86.5.785

Description :

Cet objet composite tout à fait original est constitué de deux objets qui ont été détournés pour en faire un troisième: une lame de herminette a été percée pour être réemmanchée en hache, tandis que le manche était une massue kanak phallique, dont la partie proximale a été liée sur la lame. Le perçage fait montre d'une typologie ancienne, de même que les marques sur le manche, mais il n'est pas certain que l'assemblage des deux ne date pas des années 1950, d'autant plus que l'usage de la laine bordeaux plutôt que du poil de roussette témoigne d'un montage plutôt récent.

Fonctionnement et contexte

Cet objet pourrait avoir été conçue comme une hache de danse ou une "hache du 14 juillet" destinée à être offerte à des officiels de l'état français. Sa forme et la façon dont elle a été constituée ne correspond pas du tout aux "canons" des hache de cérémonie les plus anciennes.

Référence bibliographique :

"Le "cycle de jade" kanak. Réévaluation archéologique" Sand et al 2017