Retour à la recherche

Battoir fruit arbre à pain - Préparation des ali...

Description analytique

Morceau de bambou en 1/3 de cercle, taillé de façon à former un battoir décoré de motifs géométriques gravés, avec un manche plus fin sur l'un des côtés, terminé par un motif taillé en flèche.

Fonctionnement et contexte

Bambou gravé servant à battre le fruit à pain. Le régime alimentaire traditionnel vanuatais était essentiellement végétarien. Les principales plantes comestibles demeurent l'igname et le taro (mais aussi le fruit à pain). En général, on trouve davantage de culture d'igname dans les régions coralliennes, et de taro dans les régions volcaniques. Les ignames peuvent être rôties, grillées ou réduites en purée. Les fruits de l'arbre à pain, eux, sont toujours cuits au-dessus du feu. Quant au coco, il a plus d'importance en tant qu'ustensile éventuel que comme ingrédient de cuisine. La viande ( poissons , crustacés , insectes , volaille ou porcs ) est une nourriture de fête, ou du moins un plat luxueux. Le plat de base est le "lap-lap" ou le "nalot", une sorte de pudding salé ou sucré d'ignames, de taros ou de bananes râpé auquel on peut ajouter certains ingrédients tels noix, salade, coco ou même viande et que l'on a cuit dans des feuilles de bananier.

Exposition

Exposition permanente Musée de Nouvelle-Calédonie