Retour à la recherche

Applique latérale de porte - Case de chef ou gra...

Désignation

Applique latérale de porte

Création/Exécution

L'Embouchure (tribu)
Ponérihouen (District coutumier)
Ponérihouen / Pwarairiwâ (commune)
Paici Camuki : Aire coutumière
Nouvelle-Calédonie : Pays

Matière et technique

Houp: bois (Montrouziera cauliflora - Guttifere) ; Sculpté

Mesures

Hauteur en cm : 215.5 ; Largeur en cm : 57 ; Epaisseur en cm : 7 ; Largeur du socle : 54 ; Profondeur du socle en cm : 40 ; Hauteur du socle : 213 ; Poids soclé (en kg) : 40

Numéro d'inventaire :

MNC 86.5.35

Objet associé

MNC 86.5.36 Applique latérale de porte Collection MNC : Paire ; MNC 2011.0.124 Enveloppe premier jour Collection MNC : Dessin de l'objet

Description analytique

Applique monoxyle sculptée en bas relief ayant la forme générale d'une planche légèrement incurvée, représentant dans son 1/4 supérieur un visage stylisé et dans les 3/4 inférieurs une série de motifs en losange alternés, séparés par des séries de lignes (entre 3 et 4) qui se rejoignent en formant des zig-zag. Le visage comporte des yeux en amande, un nez avec des narines larges et en incurvées. La bouche, en creux, est fine et rectangulaire. les oreilles sont absentes.

Fonctionnement et contexte

Placées de part et d'autre de la porte de la grande case du chef kanak, les pièces sculptées communément nommées "chambranles" ne sont en aucune façon des chambranles mais plutôt des appliques. Elles ont pour utilité de plaquer contre les parois de la case l'extrémité des lattes et gaulettes qui soutiennent le chaume ou les peaux de niaouli. Généralement sculptées dans du houp (Montrouziera cauliflora), leur largeur diffère selon la région (étroits dans l'aire Paicî, plus larges au Nord et sur la côte Est). Le dos des chambranles est légèrement incurvé afin de faciliter leur application contre la paroi. Ces pièces portent, comme les flèches faîtières des traces de dégradations rituelles (nez cassés, entailles, trous). Cette pièce fait partie d'un porte complète constituée de deux appliques et d'un linteau, provenant de la tribu de l'Embouchure à Ponérihouen et qui sont uniques au monde en collections publiques.

Exposition

"Kanak, l'Art est une parole" MQB Musée du Quai Branly, Paris 14/10/2013 26/01/2014 ; Objet sélectionné pour l'exposition "Kanak" au Musée du quai Branly à partir du 14 octobre 2013 à Paris.
Exposition permanente Musée de Nouvelle-Calédonie

Bibliographie

Les Nlles Calédoniennes, quotidien (préciser) ; Supplément "week-end" Article de Julie Delem "5 raisons d'aller... au musée de Nouvelle-Calédonie" samedi 19 septembre 2009
"Patrimoine Kanak du Musée. Parcours Pédagogiques cycles 2 et 3" CTRDP 1994 ; Couverture, photo CTRDP
"Musée de Nouméa: Guide" 1975 ; couverture
"L'art autochtone de NC" 1953 ; pl 7. fig 16.

Date d'entrée / prise en charge du bien :

1963