Retour à la recherche

Gabarit de fabrication des filets de pêche - Pêc...


Description :

Plaquette rectangulaire de bambou gravé sur laquelle figures des lettres, comme un prénom.

Inscriptions / marques

Etiquette ; Anglais ; fragment d'étiquette ligne 1 : en caractères rouges d'imprimerie "RECd" et en caractères manuscrit "26/8/10" ligne 2 : en caractères rouges d'imprimerie "loan from" et en caractères manuscrit "Ms Hadfield" ; Au dos
Graffiti ; Anglais ; Inscription gravées sur le dessus

Fonctionnement et contexte

Cette pièce fait partie de la collection du Révérend James HADFIELD et de son épouse Emma, tous deux missionnaires envoyés par la London Missionnary Society aux Iles Loyauté entre 1878 et 1922. Ils effectuèrent une grande collecte de coquillages et d’objets provenant des îles de Lifou et d’Ouvéa, qui fut vendue ou donnée à plusieurs musées anglais, dont le British Museum. Des objets furent également donnés à leurs quatre enfants, deux étant nés à Lifou et les deux autres à Ouvéa. Douglas HADFIELD, petit-fils des missionnaires, a donné cette collection au musée, au nom de sa famille, en 2009. Ce morceau de bambou sert de gabarit lors de la réalisation des filets de pêche, afin que les mailles aient la même taille entre elles. Extrait du livre d’Emma Hadfield (chap 5) : Les filets (sili eöt) étaient réalisés par les hommes âgés. À plusieurs reprises j’ai demandé qui avait introduit cette technique et l’on me répondait invariablement : « Nos pères nous l’ont apprise et leurs pères leur ont appris ». Nous avons observé il y a quelques années qu’avec les progrès de la civilisation, cet art était menacé d’extinction et dans certains villages, plus personne ne savait fabriquer de filet. (...) Les indigènes trouvent bien plus simple d’échanger les noix de coco séchées au soleil (copra) contre des filets européens que d’en confectionner eux-mêmes ; et pourtant ils se plaignent de ce que les filets étrangers ne sont pas aussi résistants que les leurs, car, comme le tressage est trop serré, ils mettent plus de temps à sécher et ont tendance à pourrir et casser. »

Exposition

"James et Emma Hadfield, Héritage d'une mission, îles Loyauté 1878-1920" Musée de Nouvelle-Calédonie 04/09/2013 03/02/2014

Référence bibliographique :

"Heritage d'une mission. James et Emma Hadfield, îles Loyauté, 1878-1920"

Date d'entrée / prise en charge du bien :

10/08/2009