Retour à la recherche

"Ici, promenade Pierre Vernier" - Titre - Dessin...


Description :

Paysage vertical qui décrit un chemin de terre au premier plan, un jeune cocotier à droite au second plan puis un palétuvier à gauche sur le plan suivant. le dernier plan est occupé par la mer, un ilôt et ce qui pourrait être un bout de l'îlot fourmi dans la baie de Sainte Marie. Le tout est traité dans le style vif et expressif de l'auteur, avec des traits de plume nerveux et des applats d'aquarelle.

Inscriptions / marques

Signature ; (encre) ; En bas à gauche ; Patrice Nielly
Titre ; (encre) ; En bas à gauche ; Ici, promenade Pierre Vernier
Commentaire ; (encre) ; En bas à gauche ; Plume d'oie et aquarelle sur bristol

Fonctionnement et contexte

Issu d’une famille originaire de Brest mais qui a passé ving-cinq ans au Vanuatu, Patrice Nielly est arrivé en Nouvelle-Calédonie à l’âge de seize ans. Il a d’abord été instituteur, professeur à l’Ecole Normale puis professeur de dessin au lycée La Pérouse. Parallèlement, il ouvre en 1962 la « Galerie d’Art Bernheim » pour aider les artistes locaux à présenter des expositions. Il est accrédité en 1966 par le Syndicat national des artistes professionnels, à participer au Salon International de l’Art Libre du Musée d’Art Moderne de Paris, et remporte dans les années suivantes plusieurs prix internationaux. Agréé par l’Education Nationale pour la décoration des bâtiments scolaires, on lui doit les mosaïques des collèges de l’Anse-Vata et de Poindimié. Passionné également de gravure, sculpture, lithographie, tapisserie, on retrouve ses œuvres sur les bâtiments publics, et ses illustrations dans les éditions de l’époque. Il semble avoir beaucoup travaillé à l’île des Pins, car de nombreux dessins figurent la baie, le port et la presqu’île de Kuto ainsi que la baie de Kanumera. Il a également travaillé à Ouvéa dont plusieurs toiles sont inspirées. Figure incontournable de la scène artistique calédonienne des années 1960 à 1980, l’Office des Postes et Télécommunications de Nouvelle-Calédonie lui a consacré des timbres en 1975, 1981 et 1983, ainsi qu’un timbre en 1985, pour Wallis & Futuna. Références : O’Reilly, Patrick. Calédonien. Paris : Musée de l’Homme, 1980. Villechalane, Bernard ; Syllebranque, Jean-Jacques. Peintres de Nouvelle-Calédonie, du Vanuatu et des Wallis. Nouméa : éditions du Cagou, 1981. D'après les recherches effectuées pour l'exposition "Parcours iconographique" en 2016.

Exposition

"Patrice Nielly" (titre incertain) Musée de Nouvelle-Calédonie 08/1976 08/1976

Date d'entrée / prise en charge du bien :

08/1976