Retour à la recherche

Gourde clissée - Gourde - Conservation des liqui...


Description :

Gourde arrondie constituée du fruit séché de calebassier, autour duquel on a fait une clisse* croisée de 6 brins de fibres de coco, formant des losanges. Une anse en fibres de coco attachée au bord supérieur de la clisse permet le transport. *En français, une clisse est une enveloppe d'osier tressé mise autour d'une bouteille. Par analogie, le terme a été utilisé pour désigner la résille de fines cordelettes en fibres de coco qui entourent les gourdes.

Fonctionnement et contexte

"Les objets racontent... Arts Kanak" 2004 par Roger Boulay: Comment transporter de l'eau Quand on va travailler dans les champs d'ignames sous le soleil ou loin d'une source, la gourde est très pratique. Les gourdes sont faites en fibres tirées de l'enveloppe de la noix de coco. Sais-tu que l'on cultivait des cocotiers spéciaux pour obtenir des fibres de noix plus longues que celles des noix ordinaires ? Elles permettaient de fabriquer des cordelettes plus solides et plus souples qui pouvaient servir à bien d'autres choses, comme à la confection des cordages pour les pirogues, ou de ligatures pour les herminettes. Pour les réaliser, c'est assez difficile : il faut rouler un paquet de quelques fibres sur sa cuisse et en ajouter d'autres petit à petit. Ensuite, on torsade deux ou trois cordonnets entre eux pour qu'ils s'enroulent sur eux-mêmes... Il faut beaucoup de patience. Parfois, les cordelettes sont teintes avec des plantes. Il est possible de confectionner des cordelettes avec bien d'autres fibres, celles du bourao par exemple, sorte d'hibiscus de l'écorce duquel on tire des petites lanières. La gourde est fabriquée à partir des fruits d'une liane appelée Lagenaria. Il faut faire sécher ces fruits avant de les transformer en gourdes. Celle-ci est élégante avec ses cordelettes croisées. On peut obtenir des gourdes de toutes les tailles et de toutes les formes : longues, courtes, rondes ... Don de l'association des amis du musée de Nouvelle-Calédonie.

Exposition

Exposition permanente Musée de Nouvelle-Calédonie

Date d'entrée / prise en charge du bien :

1995