Retour à la recherche

Alêne de toit - Architecture - jido - Vernaculai...

Désignation

Alêne de toit
jido

Lieu :

Nouvelle-Calédonie : Pays

Matière et technique

Bois indéterminé (xylème) ; Sculpté en ronde-bosse

Mesures

Longueur maximale en cm : 111 ; Largeur maximale en cm : 2 ; Epaisseur en cm : 0.5 ; Poids (en g) : 144 ; Hauteur avec socle en cm : 114 ; Longueur en cm : 2.4 (motif) ; Largeur en cm : 2 (motif)

Identification

MNC 2017.4.1

Description :

Pièce monoxyle légèrement incurvée comportant le motif du "noeud de l'interdit", dans une version très détaillée, à une extrémité, tandis que l'autre extrémité est trouée de part en part. Un trou plus récent figure au-dessus du motif sculpté.

Fonctionnement et contexte

Les aiguilles à couvrir, ou "jido" dans les langues du nord de la Grande Terre, servent à lier et fixer les bottes de paille ou de folioles de cocotier contre les gaulettes de la charpente de la case afin de constituer le revêtement du toit des cases traditionnelles kanak. Les ornements géométriques situés à l’arrière des aiguilles représentent symboliquement « l’interdit », signifié dans les tribus par un bâton portant un paquet de paille ficelé. Ces pièces ont été collectées à la fin du XIXe siècle par un ami du Capitaine de Frégate Jean Albert Riondel et acquises auprès de ses descendants.

Exposition

"Inédits du Musée" MNC-ALAM 2017 Musée de Nouvelle-Calédonie 05/03/2017 31/12/2017
"Inédits du Musée" MNC-ALAM 2017 Musée de Nouvelle-Calédonie 05/03/2017 31/12/2017

Date d'entrée / prise en charge du bien :

16/06/2017