Retour à la recherche

Diorama - Art et techniques - Noix de coco gravé...

Désignation

Diorama
Noix de coco gravée (Cocos nucifera - Palmae)

Création/Exécution

Nouvelle-Calédonie : Pays ; 1895, antérieure à

Matière et technique

Coco fesse: noix (Lodoicea maldivica) ; Sculpté ; Gravé (bois ou ivoire)
Papier ; Découpé ; Assemblé (composite)
Carton ; Découpé ; Assemblé (composite)
Algue ; Assemblé (composite)

Mesures

Longueur maximale en cm : 52.5 (ouvert) ; Largeur maximale en cm : 28 (ouvert) ; Diamètre maximal en cm : 68

Numéro d'inventaire :

MNC 2013.5.1

Description analytique

Coco fesse, sans doute unique, gravé sur l'extérieur de portraits de guerriers Kanak, de cases et de rinceaux végétaux s'ouvrant sur un diorama reconstituant avec une très grande minutie les pénitenciers et bagnes de Montravel, de Gomen, de Ouaco et de l'île Nou, montrant les baraquements, les fortins, la végétation alentour ainsi qu'une scène navale à l'entrée d'une rade (Nouméa?) montrant de nombreux bateaux militaires français à voiles, à l'exercice.

Inscriptions / marques

Manuscrite ; à l'intérieur sur une face: Pénitencier de Montravel Penitencica Ile Nou Sur l'autre, toujours à l'intérieur: Ouaco Gomen

Fonctionnement et contexte

Un diorama ou « mini monde », est un paysage en miniature qui peut tenir tout entier dans une boîte, une vitrine ou une mallette de transport par exemple. C’est la reconstitution d’une scène, historique, naturaliste, religieuse ou militaire en volume. Le premier diorama est apparu dans les années 1822 à Paris, œuvre de Louis Daguerre et du peintre Charles Marie Bouton. Le cocotier de mer est un palmier de la famille des Arécacées, endémique des Seychelles, plus précisément des deux îles, Praslin et Curieuse. Située sur l’île granitique de Praslin, la Vallée de Mai est une zone de 19.5 hectares de palmiers qui contient la plus grande forêt de cocotiers de mer au monde. Cette espèce présente un intérêt universel, car elle est porteuse de la plus grosse graine du règne végétal, surnommée « coco-fesse » en raison de sa forme ressemblant à celle d’un postérieur humain. La graine pèse entre vingt à quarante kilos pour cinquante centimètres de diamètre. Autrefois, ces graines s’échouaient sur les plages des Maldives. On croyait alors qu’elles poussaient sur un arbre mythique au fond des mers. Ce n’est qu’en 1768 que l’explorateur breton Marc-Joseph Marion du Fresne découvre son origine. Le coco-fesse, par sa rareté, a suscité l’engouement des collectionneurs européens, qui le transformaient en objets d’arts pour leurs galeries privées. Depuis 1995, le cocotier de mer est une espèce rare et protégée. L’exportation de ses noix est strictement contrôlée. La Vallée de Mai est classée au patrimoine de l’UNESCO depuis 2014. L’inédit exposé est un diorama collecté dans les années 1895 par le Maréchal des Logis Charles Auguste Daenes, et acquis par le musée de Nouvelle-Calédonie en 2013. Monsieur Daenes est né le 11 août 1864 à Hazebrouck, commune française située en Flandre, dans le département du Nord, en région Hauts-de-France. Il était en poste en Nouvelle-Calédonie dans les années 1890 où il a collecté plusieurs objets kanak dont quelques-uns se retrouvent aujourd’hui dans les collections de référence du musée de Nouvelle-Calédonie. Il fut décoré de la médaille militaire en 1903 devenant alors membre de la première Légion de Gendarmerie. Le diorama est joliment gravé à l’extérieur de portraits de guerriers Kanak, de cases et d’une frise de rinceaux. Il s’ouvre sur une reconstitution réalisée avec une grande minutie des pénitenciers du bagne de Montravel, de Gomen, de Ouaco et de l’île Nou, découvrant ainsi les baraquements, les fortins, une scène navale à l’entrée d’une rade, avec de nombreux navires militaires arborant l’étendard tricolore et la végétation alentour. Texte écrit pour les "Inédits du musée" en septembre 2017.

Exposition

"Inédits du Musée" MNC-ALAM 2017 Musée de Nouvelle-Calédonie 05/03/2017 31/12/2017
"Inédits du Musée" MNC-ALAM 2017 Musée de Nouvelle-Calédonie 05/03/2017 31/12/2017

Date d'entrée / prise en charge du bien :

09/12/2013