Retour à la recherche

Peigne - Ornementation de la tête - Parures

Désignation

Peigne

Lieu :

Wosera
Papouasie Nouvelle-Guinée : Pays

Matière et technique

Tige végétale indéterminée ; Taillé (bois, os)
Ficelle de fibres végétales indéterminées ; Tressage - Vannerie
Bambou ou rotin: éclisse ou lamelle ; Tressage - Vannerie
Coquillage nassa (Nassarius sp.) ; Taillé.e (pierre ou coquillage)
Plume(s) indéterminée(s)

Mesures

Hauteur maximale en cm : 37.5 ; Hauteur minimale en cm : 19.5 ; Largeur maximale en cm : 36 ; Largeur minimale en cm : 7.5 ; Epaisseur en cm : 3 ; Hauteur avec socle en cm : 40.5

Identification

MNC 2007.8.6

Description :

peigne constitué de 7 baguettes de bois maintenues par une cordelette tressée et surtressée en forme de visage dont 2 coquillages figurent les yeux. Comporte une "couvre-chef" en rotin tressé, surmonté d'une longue tige courbe sur laquelle est fixée une plume blanche et noire. Le tout est noirci à la fumée

Fonctionnement et contexte

Inédits du musée Mois de juillet 2010: deux peignes de Mélanésie Peigne de gauche Origine : Peuple Wosera, district de Wosera-Gaui, Province de l'East Sepik Matière & technique: bois indéterminé sculpté, plume, tressage de cordelette de fibres végétales, coquillages Peigne de droite: Origine : Iles Loyauté, Nouvelle-Calédonie Don de la famille Hadfield, Angleterre Matière & technique: baguettes de coeur de bois de fer sculptées et polies, maintenues par un tressage de fil de coton On retrouve le peigne, tout d’abord en tant qu’ornement, et ensuite comme instrument de toilette, dans la plupart des îles de la Mélanésie. En Nouvelle-Calédonie, le peigne était en bambou sur la Grande Terre ou en cœur de bois de fer dans les îles Loyautés. Il associait un usage pratique (grattoir et démêloir) et un rôle ornemental, qui n’est plus aussi répandu de nos jours. Le peigne des Iles Loyautés visible ici, dont les baguettes mobiles s’écartent en éventail, provient de la collection constituée par les époux Hadfield entre 1878 et 1922 lors de leur séjour en tant que missionnaires à Lifou et Ouvéa. Une partie de cette collection a été donnée au Musée de Nouvelle Calédonie. En Papouasie Nouvelle-Guinée, les peignes sont souvent ornés de plumes, élément important dans les décors de cette région, et peuvent être agrémentés de corde tressée, comme ici en forme de tête. Les amis du musée de Nouvelle-Calédonie

Exposition

"Inédits du Musée" MNC-ALAM 2010 Musée de Nouvelle-Calédonie 2010 2010

Date d'entrée / prise en charge du bien :

19/10/2007