Retour à la recherche

Enveloppe premier jour - Impression - Iconograph...

Désignation

Enveloppe premier jour

Création/Exécution

Nouméa : Ville ; 1997 ; OPT- Office des Postes et Télécommunications En savoir plus

Nom : OPT- Office des Postes et Télécommunications

Nouvelle-Calédonie : Pays

Matière et technique

Papier ; Encre ; Impression polychrome

Mesures

Hauteur en cm : 9,4 ; Largeur en cm : 16,5 ; Epaisseur en cm : 0.02

Numéro d'inventaire :

MNC 99.7.427

Objet associé

D 97.3 Poterie tradition Lapita (décor labyrinthe) Collection Province Nord : Objet d'origine/ original ; D 97.4 Poterie tradition Lapita (décor visage) Collection Province Nord : Objet d'origine/ original

Description analytique

Enveloppe premier jour qui porte à droite deux timbres oblitérés par le cachet « premier jour » et sur le côté gauche de l'enveloppe, une illustration imprimée de tessons de poteries Lapita des collections de la Province Nord. Sur les timbres, deux poteries Lapita sont reconstituées, sur fond de couleur représentant des motifs géométriques de tessons de poteries Lapita.

Inscriptions / marques

Texte ; Français ; En hautà gauche: Nouvelle-Calédonie En bas à gauche: -Poteries "LAPITA" - Premier jour d'émission
Tampon ; Français ; Premier jour Poterie Lapita 14 Mai 97 Nouméa R.P.
Prix ; 95F et 95F

Fonctionnement et contexte

Une enveloppe premier jour est éditée par l'administration postale le premier jour d'émission d'un timbre-poste. Elle porte le timbre oblitéré par le cachet « premier jour » qui porte souvent un dessin ou un texte en rapport avec le dessin du timbre. Sur le côté gauche de l'enveloppe, une illustration imprimée ou cousue développe le sujet du timbre. Cette enveloppe est sortie le 14 mai 1997 et représente deux tessons de poteries "Lapita" faisant partie des collections de la Province Nord (D 97.3 et D 97.4 sur le timbre de droite). Ces poteries sont caractéristiques de l'installation progressive régionale des Océaniens, s’étalant sur plusieurs dizaines de milliers d’années. L'ensemble culturel dit "Lapita" peut être facilement identifié par les archéologues sur les sites grâce à un type particulier de poterie apparu à partir de 1500 av. J.-C., décoré principalement de motifs complexes : la poterie Lapita. Les décors principaux sont réalisés sur la partie supérieure des pots, des coupes et assiettes, par l’impression d’outils dentés formant des motifs pointillés. Ces motifs, variés mais restant toujours dans un style standardisé, se composent principalement de constructions géométriques, bien que des formes arrondies ou anthropomorphes complexes soient présentes. Entre environ 1200 et 800 av. J-C., les porteurs de cet ensemble culturel Lapita réussirent à dépasser le sud des îles Salomon, entraînant la découverte des îles du centre et du sud de la Mélanésie, ainsi que Fidji et la Polynésie occidentale. Cet objet est un don de M. Levy en 1999.

Bibliographie

"Les arts kanak d'hier et d'aujourd'hui" OPT 2012

Date d'entrée / prise en charge du bien :

29/10/1999