Retour à la recherche

Pelle - Outil agraire - Outil - Vie quotidienne

Désignation

Pelle

Lieu :

Nouvelle-Calédonie : Pays
Province Iles

Matière et technique

Bois indéterminé (xylème) ; Taillé (bois, os) ; Polissage (bois ou ivoire)

Mesures

Longueur en cm : 60 ; Largeur en cm : 22 ; Epaisseur en cm : 3 ; Poids (en kg) : 1.270
B.S. Longueur maximum : 61 ; B.S. largeur maximum : 23

Identification

MNC 2009.3.7

Description :

Pelle monoxyle de couleur rouge, taillée et polie, formée d'une surface de bois plate de forme rectangulaire aux bords plus ou moins arrondis. Une fente est présente sur un côté.

Inscriptions / marques

Etiquette ; Anglais ; Sur le dessus, reste d 'un étiquetage d'inventaire de musée portant l'inscription:"178.?0" et "loan from Hadfield"

Fonctionnement et contexte

Cette pièce fait partie de la collection du Révérend James HADFIELD et de son épouse Emma, tous deux missionnaires envoyés par la London Missionnary Society aux Iles Loyauté entre 1878 et 1922. Ils effectuèrent une grande collecte de coquillages et d’objets provenant des îles de Lifou et d’Ouvéa, qui fut vendue ou donnée à plusieurs musées anglais, dont le British Museum. Des objets furent également donnés à leurs quatre enfants, deux étant nés à Lifou et les deux autres à Ouvéa. Douglas HADFIELD, petit-fils des missionnaires, a donné cette collection au musée, au nom de sa famille, en 2009. Avant l'apparition des pelles, pioches et barres à mine, l'outillage agraire kanak se composait essentiellement de pelles et de pieux de bois dur et de gourdins. La pelle pouvait s'utiliser telle quelle ou rallongée par adjonction d'un long manche pour les travaux de labour de terrassement et d'édification des billons d’ignames. Maurice Leenardt avait noté l'utilisation particulière de la pelle, utilisée jusque dans les années 1950: « la femme, à genoux, tient la spatule des deux mains, l'enfonce dans la terre meuble et ramène celle-ci. L'homme, debout, soutient passivement le manche et semble plus équilibrer que renforcer le mouvement de la femme à ses pieds ».

Exposition

"James et Emma Hadfield, Héritage d'une mission, îles Loyauté 1878-1920" Musée de Nouvelle-Calédonie 04/09/2013 03/02/2014

Référence bibliographique :

"Heritage d'une mission. James et Emma Hadfield, îles Loyauté, 1878-1920"

Date d'entrée / prise en charge du bien :

10/08/2009