Retour à la recherche

Pirogue des esprits - Pratique funéraire - Prati...

Désignation

Pirogue des esprits
wuramon

Lieu :

Jamasj-Jeni : Village
Pomatsj riv. : Rivière
Asmat (région du peuple), nord-ouest
Irian Jaya Barat (West Irian Jaya)
Indonésie : Région

Matière et technique

Palétuvier indéterminé: bois ; Sculpté
Fibres végétales indeterminées ; Tressage - Vannerie
Pigment blanc prob. d'origine minérale (calcaire) ; Appliqué
Pigment noir prob. d'origine végétale (carbone) ; Appliqué
Pigment rouge prob.d'origine minérale (ocre rouge) ; Appliqué
Plume(s) de casoar (Casuarius sp.) ; Assemblé (composite)

Mesures

Longueur maximale en cm : 530 ; Largeur en cm : 23 ; Hauteur en cm : 29 ; Longueur en cm : 37 (proue)

Identification

MNC 98.3.1

Description :

Sculpture monoxyle en forme de canoé sans fond, dont la proue et la poupe sont sculptées de décorations (motifs Asmat traditionnels). Au milieu du bâteau figurent six personnages. Les deux situés à chaque extrémité sont des personnes humaines accroupies comme assises dans un bâteau. Au milieu, deux êtres différents dont le cou est décoré de plumes de casoars: une tortue "MBU" et un personnage en forme de " Z "à tête humaine "OKOM". Le bâteau est blanc sauf les bords sculptés de volutes qui sont rouges. Sur les personnags on voit aussi des gravures en creux rouges, le noir figure les cheveux et quelques rehauts de sculpture. Les fibres tressées se trouvent aux extrémitées (trois en poupe, quatre en proue). Le fond du bâteau est évidé et inexistant: fendu légèrement à la poupe et la proue, sur l'avançée vide qui amène à la sculpture.

Fonctionnement et contexte

Cette pirogue transportant des esprits est sculptée spécialement pour une fête appelée " Emak cem" comprenant une cérémonie d'initiation et qui est célébrée dans la région du Nord-ouest Asmat ( Jamasj, Kapi, As-Atat, Ao). Elle est destinée à favoriser le voyage des défunts vers le pays des morts. L'emplacement des esprits dans la pirogue et leurs formes peuvent varier quelque peu selon les sculptures mais, généralement, on pourra identifier : " etsjo " : une figure de forme humaine, " ambirak " : un être ressemblant au crabe et vivant au fond des rivières, " okom " : une autre créature aquatique en forme de Z et le " mbu " : une tortue symbolisant la fertilité. La fête du Wuramon a lieu après plusieurs semaines d'isolement des jeunes adolescents dans une maison appelée aussi Emak cem, construite selon un rituel précis. Elle marque la fin du cycle d'initiation. Les pirogues qui avaient été sculptées, à l'abri des regards par ces jeunes hommes sous les directives d'un maître sculpteur sont alors transportées à l'extérieur, devant la maison d'initiation. Selon le rituel, sous le regard de l'ensemble du village, les initiés vont tour à tour glisser sur la pirogue puis être scarifiés sur la poitrine intégrant ainsi désormais la communauté des hommes et des femmes adultes. Voir le catalogue: "L'art Asmat au musée de Nouvelle Calédonie" MNC 1999

Exposition

Exposition permanente Musée de Nouvelle-Calédonie
"Calédo-scope" Mairie de Boulari 20/07/2000 03/11/2000
"l'Art Asmat au MTNC" Musée de Nouvelle-Calédonie 04/11/1998 02/02/1999

Référence bibliographique :

Catalogue d'exposition "Calédo-scope" Ville Mt Dore 2000
Mwà Véé, revue culturelle kanak éditée par l'ADCK
"Art Asmat. Collections du Musée Territorial de Nouvelle-Calédonie"

Date d'entrée / prise en charge du bien :

03/02/1998