Retour à la recherche

Enseigne du photographe Allan Hughan - Mobilier

Désignation

Enseigne du photographe Allan Hughan

Epoque, datation :

1875, antérieur à

Matière et technique

Bois indéterminé (xylème) ; Assemblé (composite)
Verre ; Assemblé (composite)
Métal ou alliage de nature indéterminée ; Assemblé (composite)
Papier ; Assemblé (composite)

Mesures

Longueur en cm : 179.5 ; Hauteur en cm : 103.5 ; Diamètre en cm : 44 (demi cercle sommital)

Identification

MNC 85.2.16

Objet associé

MNC 86.1.1 "Hughan Artiste Photographe" Collection MNC : Même ensemble / série

Description :

Panneau de bois rectangulaire, surmonté d'un demi-cercle dans lequel figure une annonce "noté Monsieur Allan Hughan Photographe Rue de Sébastopol" et garni d'une large moulure sur tout son tour. Quinze caches rectangulaires séparées par des baguettes de bois permettent d'exposer autant de photographies.

Inscriptions / marques

Numéro d'inventaire ; Un numéro MNC 85/2/16 a été poinçonné dans le bois sous le rebord inférieur du cadre extérieur (voir multimedia)

Fonctionnement et contexte

Texte tiré du catalogue d'exposition ""Vision de l'autre, reflet de soi?. Photographes professionels et amateurs de Nouvelle-calédonie de 1870 à 1940" édité par le musée en 2011. En 1871, Allan Hughan, d'origine britannique, délaisse le trafic maritime pour s'installer comme photographe à Nouméa. Désigné « photographe du gouvernement » par le gouverneur de La Richerie après son reportage, en 1872, sur les premiers convois de déportés de la Commune de Paris à l'île des Pins, il est à la fois photographe de terrain et de studio. De son expédition de 1874 au cœur du pays, il rapporte un nombre impressionnant d'images. Témoin privilégié de l'histoire du pays, il assiste aux prémices des événements sanglants de la révolte de 1878. Sa pratique en atelier est également très prolifique. Il est le premier à proposer le format « carte de visite » et commercialise des albums de photographies-souvenirs pour les militaires et les fonctionnaires de passage Cette enseigne date de l'établissement du photographe rue Sébastopol. Elle apparaît sur les photographies prises en décembre 1879 de L'exposition Internationale de Sydney, et a pu être manufacturée en Australie, au vu de la doublure utilisé sur le fond des panneaux: Le "Sydney Morning Herald" de novembre 1875. Nous ne savons pas à quelle date elle est arrivée au musée, mais a été inventoriée en 1985, date à laquelle y ont été retrouvés huit positifs photographiques montrant des vues de Nouvelle-Calédonie.

Exposition

Exposition perm. du Musée de la Ville Musée de la Ville de Nouméa
"Vision de l'autre, reflet de soi?" Musée de Nouvelle-Calédonie 15/06/2011 03/10/2011
Exposition perm. du Musée de la Ville Musée de la Ville de Nouméa
"Regards de femmes" Musée de la Ville de Nouméa 05/06/1998 30/06/1999
Sydney International Exhibition 1879 Sydney 17/09/1879 20/04/1880

Référence bibliographique :

"Vision de l'autre, reflet de soi?" MNC 2011
Sydney Morning Herald, quotidien (préciser)