Retour à la recherche

Dessin à l'encre - Dessin - Iconographie - Art e...

Désignation

Dessin à l'encre

Auteur :

Chevalier Luc En savoir plus

Nom : Chevalier
Prénom : Luc

Epoque, datation :

1950, environ

Matière et technique

Papier calque ; Dessin à l'encre

Mesures

Hauteur en cm : 20 ; Largeur en cm : 12.5

Identification

MNC 2008.12.1

Objet associé

MNC 86.5.426 Pelle démontable (grande) Collection MNC : Original

Description :

Feuille de papier calque légèrement jaunie sur laquelle figure le dessin à l'encre d'une pelle à ignames, ainsi que le numéro 167 en haut à droite, correspondant au numéro d'inventaire Chevalier

Inscriptions / marques

Numéro ; 167 ; En haut à droite

Fonctionnement et contexte

Ce dessin fait partie d'un lot de 75 documents (42 dessins sur calque et 33 notices descriptives) se rapportant aux collections du Musée de Nouvelle-Calédonie et donnés au musée par la Bibliothèque Bernheim en septembre 2008. Ces dessins à l'encre de chine sur calque, accompagnés ou non de notices descriptives dactylographiées, représentent, d'après les mentions des dites notices, les objets du musée néo-calédonien rassemblés avant 1900 par Monsieur Julien Bernier, Secrétaire archiviste du Conseil Général et Conservateur des collections du musée de 1895 à 1903. Ces documents font partie d'un fichier réalisé par le musée entre 1951 et 1960: leur numéro d'inventaire à 3 chiffres se retrouve dans la liste établie par le conservateur du musée Luc Chevalier qui inventorie les collections dans les années 1950. Nous n'avons pas de certitude quand à l'auteur des dessins, qui pourrait avoir été Luc Chevalier lui-même. Les informations sur la notice descriptive associée sont les suivantes: NOUVELLE CALEDONIE N°167 Pelle à ignames à rebords "soi" ( Houailou) Pelle en bois formée de 2 pièces: 1°) Une spatule de forme ogivale d'un encombrement de 47 cm par 20 cm. Les pointes de l'ogive qui sont soulignées d'un rebord plat de l6 cm. par 2 cm. donnent naissance à un petit manche carré de 37 cm de long et de 3 cm. 5 de coté. Sur la face postérieure du manche un méplat de 1 cm. 6 de profondeur et de 23 cm. de long a été pratiqué. 2°) Le manche rond à peine dégrossi a 1 m. 62 de long et 4 cm. de diamétre. A sa partie inférieure il porte un méplat aux dimensions de celui du petit manche auquel il est fixé par une ligature de fibres de coco tréssées garnissant les méplats sur toute leur longueur. Les rebords avaient pour but de retenir la terre dans la spatule lors du mouvemart de bascule de l'outil. Déjà utilisé, bon état. Fait partie de la collection rassembléepar M. J. BERNIER, Conservateur, avant 1900.

Date d'entrée / prise en charge du bien :

17/09/2008