Retour à la recherche

Assiette tressée - Tressage - Vannerie - Vie quo...

Désignation

Assiette tressée
ké dömin

Lieu :

Canala (commune) : Région
Nouvelle-Calédonie : Pays

Matière et technique

Jonc (Juncacée ou Cyperacée) ; Tressage - Vannerie

Mesures

Longueur maximale en cm : 53 ; Largeur maximale en cm : 45 ; Epaisseur maximale en cm : 10 (posé à plat sur une surface)
B.S. Longueur maximum : 60 ; B.S. largeur maximum : 55 ; B.S. Hauteur maximum : 15

Identification

MNC 86.5.389

Description :

Assiette tressée en forme de triangle arrondi. Comme toutes les assiettes tressées en jonc, il s'agit d'une vannerie tissée de type clayonné, où les brins se combinent à des montants rigides et de ce fait passifs. Les brins passifs sont obtenus par l'assemblage de faisceaux ou de mèches de plusieurs sections de jonc. Le tressage est achevé en rabattant les montants sur un côté à partir d'un coin et en les tressant jusqu'à l'autre coin, pour finir par un noeud (pour plus de détails sur cette vannerie voir Patrice Godin "Batefo; La vannerie, un art des femmes dans le nord de la NC", Editions Province Nord, 2003.)

Fonctionnement et contexte

Dans la société Kanak, la vannerie est avant tout symbole de vie. Elle apparaît à la naissance de l'enfant et elle l'accompagne tout au long de sa vie jusqu'à sa mort. Pendant les cérémonies suivant la naissance, l'oncle maternel offre une natte au nouveau-né. Lors du mariage, des objets en vannerie (nattes, jupes monnaies, sacs, paniers) sont offerts aux mariés comme contribution à leur début de vie de couple. Et à la mort d'une personne, son corps est enveloppé dans une natte pour être rendu au clan maternel. Au quotidien, la vannerie est utile au transport, à la préparation et à la conservation des aliments, à la pêche et à la chasse mais également au rangement des vêtements et effets personnels ou encore au divertissement des enfants comme des adultes (sifflets, hélices…) et aux décors d'intérieur. Différents matériaux permettent de fabriquer cette diversité d'objets. Les plus fréquents sont le pandanus, les feuilles de cocotier, certaines lianes de forêt, et le jonc. Ce type de panier fait partie des 3 objets en jonc tressé que la femme de la région Xaracuu emmène avec elle dans son 'trousseau' de mariage. les 3 objets sont: le panier-passoire à ignames râpées (Ké Si a ré Sûâ), l'assiette utilisées lors des fêtes (Ké Dömin) et le panier en croissant de lune contenant les richesses dont le 'bracelet en poterie' (Ké mwa mwââkéré).

Exposition

"Kô Névà. Vannerie. Peaux et contenants de vie" ADCK / Centre Culturel Tjibaou 09/09/2014 09/02/2015
"La vannerie en Province Nord" Centre culturel de Koné 17/11/2003 14/12/2003
"Histoires Gourmandes" Musée de Nouvelle-Calédonie 05/07/2002 30/09/2002

Référence bibliographique :

"Histoires gourmandes: d'une cuisine à l'autre"