Retour à la recherche

Epuisette - Pêche

Désignation

Epuisette

Lieu :

Ouémou (tribu) : Tribu

Epoque, datation :

1994, antérieur à

Lieu :

Paimboas (District coutumier)
Kaala-Gomen (commune) : Région
Hoot Ma Whaap : Aire coutumière
Nouvelle-Calédonie : Pays

Matière et technique

Aloès: fibres (Aloe sp. - Aloeacée) ; Tressage - Vannerie
Smilax: liane (Smilax purpurata -Smilacacée) ; Enroulé
Bois indéterminé (xylème) ; Taillé (bois, os)

Mesures

Longueur en cm : 79 ; Largeur en cm : 40 ; Profondeur en cm : 60 ; Poids (en g) : 532
B.S. Longueur maximum : 90 ; B.S. largeur maximum : 50 ; B.S. Hauteur maximum : 10

Identification

MNC 94.12.10

Description :

Tige de bois repliée sur elle-même de façon à former une forme ovale légèrement poitue d'un côté. Un filet tressé de forme conique est attaché le long de cette tige. On remarque un motif répétitif dans le tressage à intervalles réguliers, tous situés sur une ligne parallèle à la tige.

Fonctionnement et contexte

Technique et fabrication de l’épuisette à crevettes. Autrefois on utilisait l’écorce d’un arbre particulier appelé "puleng" en Yuanga pour confectionner les mailles du filet. Aujourd’hui, les femmes utilisent les feuilles d’aloès (Aloe vera). Pour commencer, on prépare les cordelettes en roulant les fibres. On va ensuite tresser les mailles de l’épuisette. Il existe deux techniques pour obtenir les fibres d’aloès: on peut soit racler la partie verte de la feuille à l’aide d’un éclat de bambou ou d’un couteau, pour obtenir une fibre blanche, soit faire tremper la feuille d’aloès dans de l’eau pendant deux semaines, en saison chaude, ainsi la fibre se détache toute seule. La technique de fabrication du filet à crevette est identique à celle des mailles de l’épervier. On peut le tresser seul ou à deux. On utilise son doigt afin de prendre la mesure des mailles du filet. La pointe du filet est tenue afin de serrer correctement les noeuds qui séparent les mailles. Il existe deux formes de filets : Le filet à fond pointu, comme celui-ci, et le filet à fond arrondi et peu profond. Tous deux servent à pêcher crevettes, anguilles et lochons. On utilise un morceau de liane smilax appelée "daac" en Nemi pour confectionner l’anse de l’épuisette: elle est finie! Une fois que le filet a servi, il doit être suspendu dans la case, au-dessus du feu, ce qui va lui donner une couleur brune plus foncée. Il est strictement interdit de le poser par terre ou de l’enjamber. (Texte fait lors des journées du Patrimoine 2006).

Exposition

"Des récifs et des hommes. Pêcher pour exister" ADCK / Centre Culturel Tjibaou 15/11/2017 27/05/2018
"La vannerie en Province Nord" Centre culturel de Koné 17/11/2003 14/12/2003

Référence bibliographique :

"Les arts kanak d'hier et d'aujourd'hui" OPT 2012
"Batefo; La vannerie, un art des femmes dans le nord de la NC" 2003

Date d'entrée / prise en charge du bien :

21/07/1994