Retour à la recherche

Flèche faîtière bifrons (morceau) - Flèche faîti...

Désignation

Flèche faîtière bifrons (morceau)

Création/Exécution

Nouvelle-Calédonie : Pays

Matière et technique

Houp: bois (Montrouziera cauliflora - Guttifere) ; Sculpté en ronde-bosse

Mesures

Longueur maximale en cm : 55 ; Largeur maximale en cm : 14 ; Epaisseur maximale en cm : 6 ; Poids (en g) : 546

Numéro d'inventaire :

MNC 2016.0.2

Description analytique

Morceau de houp très raviné, sur lequel on reconnaît la sculpture ancienne d'un visage de chaque côté, surmonté d'un début de flèche et entouré de dentelures.

Fonctionnement et contexte

Cette pièce, dont nous n'avons pas la date d'arrivée au musée, est un morceau de flèche faîtière, qui a dû rester longtemps en plein air et qui a perdu de nombreuses parties. De toutes les sculptures de la grande case, la flèche faîtière est à la fois la plus importante et la plus fonctionnelle. Dans la construction des cases rondes, le travail de finition de la couverture au niveau du faîtage est une opération délicate car de la position de ce dernier dépend son étanchéité. La flèche faîtière a également une grande fonction symbolique. Elle mesure en moyenne 2,50m. Elle se constitue d'une pièce de bois allongée, monoxyle dont on peut distinguer trois parties : en bas, le pied, au milieu, le motif et en haut l'aiguille. Le pied d'une longueur d'au moins 1m est épointé à son extrémité afin de permettre son implantation. Une fois installée dans le dispositif faîtier et recouvert par la paille seule les deux autres parties émergent du sommet de la case.

Date d'entrée / prise en charge du bien :

20/04/2016