Retour à la recherche

Sac plat à une anse - Sac - Tressage - Vannerie ...


Description :

Ce "sac" inhabituel est constitué d'une petite natte en pandanus qui a été repliée sur elle-même et cousue sur deux côtés (par un point arrière très probablement fait à la main avec du fil de coton), en incluant une anse en fibres tressées, du type toile de jute, dans l'une des coutures. Elle a de fait un format rectangulaire horizontal et s'ouvre par l'un des côtés. Une cordelette en fibres à deux brins est cousue le long de la partie verticale en haut, probablement en décoration car elle n'a pas d'utilité technique.

Fonctionnement et contexte

Cette pièce fait partie de la collection du Révérend James HADFIELD et de son épouse Emma, tous deux missionnaires envoyés par la London Missionnary Society aux Iles Loyauté entre 1878 et 1922. Ils effectuèrent une grande collecte de coquillages et d’objets provenant des îles de Lifou et d’Ouvéa, qui fut vendue ou donnée à plusieurs musées anglais, dont le British Museum. Des objets furent également donnés à leurs quatre enfants, deux étant nés à Lifou et les deux autres à Ouvéa. Douglas HADFIELD, petit-fils des missionnaires, a donné cette collection au musée, au nom de sa famille, en 2009. Sa provenance, de Nouvelle-Calédonie ou du Vanuatu, est incertaine. Extrait du livre d’Emma Hadfield (chap 8) : « L’activité privilégiée des femmes [de Lifou] était la réalisation de nattes et de sacs d’une grande beauté à partir des feuilles de pandanus. Mais cette industrie, comme celle des filets de pêche et des tresses, étaient en train de mourir, jusqu’à ce que nous lui redonnions vie en en faisant un des sujets d’examen pour les filles lors des épreuves de fin d’année, à l’instar de ce que nous avions fait avec les garçons concernant la confection de filet et de tresses. »

Date d'entrée / prise en charge du bien :

10/08/2009